Quelques pistes de réflexion sur la dangerosité de Google

# Ne pas avoir le choix, c'est ne pas être libre

Il ne viendrait à personne l'idée d'accepter un système politique avec un parti unique, ou d'aller dans un restaurant qui ne proposerait qu'un seul plat, ou que nous ayons tous la même voiture ou la même maison, le choix est partout, c'est l'engrais et le fruit de la création, ce qui développe la liberté de pensée et l'esprit critique.

Pourtant dans le monde du mobile, nous avons un duopole qui ne favorise ni l'innovation ni la création, Android de Google ou iOS d'Apple.

Quand un Monsanto verrouille totalement le marché des semences, tout le monde s'offusque.
Quand le gouvernement réduit les libertés individuelles, tout le monde est dans la rue.

Mais quand Google fait son maximum pour nous rendre dépendant de lui, et imposer tout ses choix, personne ne réagit. Pourquoi ?

Parce que Google vous a donné une contrepartie, un écosystème de produits intégrés et des solutions performantes à vos besoins quotidiens.

Mais est-ce une raison pour dire Adieu à sa liberté ?

Le manque de choix

 

# La publicité omniprésente

Peut être vous souvenez vous de Patrick Le Lay en 2004, alors président de TF1, qui expliquait que le métier de TF1 était de vendre à Coca-Cola du  temps de cerveau. Il s'est immédiatement pris une volée de bois vert alors qu'il n'a fait que dire la vérité.

C'est la même chose pour Google, l'écosystème de Google n'a qu'un seul et unique but : vous connaître parfaitement pour que votre cerveau soit disponible et vous poussez à acheter les produits de ses clients au travers des publicités.

D'ailleurs Google tente de faire le même coup qu'avec les mobiles, c'est à dire fournir gratuitement son Android à qui le veut pour équiper toutes les BOX Internet et même directement le logiciel de nos téléviseurs, il n'est pas difficile de savoir ce qui se met en place, bientôt quand vous voudrez regarder vos chaines favorites il faudra regarder (sans zapper ni baisser le son) les publicités diffusées pour pouvoir ensuite visualiser son programme télé, et vous n'aurez pas le choix, hormis ne plus du tout regarder la télévision.

Vous aurez peut-être remarqué que c'est déjà ce qu'il se passe avec Youtube.
Facebook vient également d'activer cette fonction.
Bref, votre replay / Box / téléviseur est le suivant.

 

 

# Ma santé et Google Health

Quelle plus grosse bétise pourrions nous faire que de confier nos données de santé à Google ? Google récupère ces précieuses informations chez les heureux possesseurs d'une Smartwatch à base de Wear OS, tout est mémorisé dans le compte Google Fit, et il me semble même qu'aux USA le gouvernement a fait un test pour partager directement les dossiers médicaux des malades avec Google.

Quid de l'utilisation actuelle ou à venir de ces données ?
Et pourquoi pas croiser les données avec ce que vous avez acheté à l'aide de votre compte Google Pay.

Imaginez qu'une mutuelle ou une assurance vie acquiert ces données pour alimenter leur processus de prise de décision, vous savez qu'ils n'ont pas besoin de motiver un refus de dossier, mais on pourrait très bien imaginer que celà vous ait été refusé parce que le fichier client vendu par Google indique que votre indice de santé est très moyen car votre coeur bat drôlement vite pour quelqu'un de votre âge, qui n'a couru que 5 minutes, puis vous êtes déjà allé 6X à Mac Do ce mois-ci, en plus vous travaillez à 2Km et vous prenez systématiquement la voiture... Pas très sain comme vie!

Et puis si ces données étaient piratées ?

Il ne faut pas être naïf ou candide, il est évident que nous allons tendre vers ce genre d'évaluation.

battement cardiaque


# La localisation

C'est le fer de lance de Google, savoir où vous êtes, toujours.

Vous pourriez dire "je n'utilise pas Google Maps donc ils ne savent pas", faux, le simple fait d'avoir un Android transmet en permanence votre localisation à Google.

 

Un peu à l'image de la mutuelle nous pourrions imaginer un tel fichier transmis à un assureur auto / moto, qui refuserait de vous couvrir parce que vous roulez un peu plus au dessus des limitations que la moyenne, en plus vous prenez la voiture dans les créneaux horaires sujets aux embouteillages et légers accrochages.

D'ailleurs même si vous n'avez pas le mobile sur vous ce sera la même car bientôt Android Auto équipera la majorité des voitures, ils ont commencé à le distribuer à plusieurs constructeurs automobile.

 

 

Celà pourrait aussi se traduire par le fait que Waze va opter pour un itinéraire 2min plus long, imperceptible pour vous, mais ca va vous faire passer devant votre chinois à emporter préféré, et ca tombe bien parce que vous n'aviez pas mangé ce midi et comme par (pas) hasard vous aviez sur votre pause une recette de cuisine chinoise..

 


# Et en cas de piratage ?

Se pose aussi la question d'avoir toutes ses informations au même endroit,  si on vous pirate votre compte Google, alors la personne malintentionnée aura accès à tous vos emails, tous vos documents, votre adresse et lieux de passage, tous vos contacts, votre agenda, toutes vos photos et peut être même le flux audio et vidéo de votre maison pour les prochaines générations de Google Home etc etc.
Bref, tout.

Mais ca irait encore plus loin si vous utilisez l'application Google qui mémorise les mots de passe "Google Smart Lock", le vilain aurait également accès à tous vos mots de passe qui ne concernent pas Google...

Chacun est libre évidemment d'utiliser peu ou beaucoup de produits Google mais avoir tous ses oeufs dans le même panier vous laisse aisément deviner l'ampleur du désastre si on vous piratait.
Sans compter que ces informations peuvent aussi permettre d'atteindre des gens autour de vous.

 

 


# Je n'utilise rien de Google, je ne suis pas concerné(e).

La très grande majorité des sites webs sur Internet utilise les trackers de Google, donc ils en savent de toutes façons énormément sur vous.

Sans compter que de plus en plus de box Internet (malheureusement) utilisent maintenant les DNS de Google. Pour faire simple le DNS est le protocole qui permet de trouver l'adresse d'un site Internet dans le monde. Donc si c'est votre cas, celà veut dire que Google connait 100% des sites Web que vous visitez...

Idem pour la localisation, si vous avez un iOS d'Apple il n'est pas impossible que l'application que vous utilisez se base sur GLS qui est le framework  de géolocalisation de Google, donc même avec un iPhone Google sait où vous êtes.


Aussi, le business d'Apple est de vendre du matériel, et non de la publicité, mais alors que fait-il des profiling client qu'il détient ?
Et bien Apple revend tout à Google, le contrat est secret évidemment mais les estimations sont de 9 milliards de dollars en 2018 et pourraient atteindre 13 milliards en 2019.

Sans compter que les applications que vous téléchargez sur les store enregistrent et transmettent des informations sur vous (applications de rencontre hétéro/homo, suivi de grossesse, régime, lecture orientée (politique, religieux, etc), etc.
On n'y pense pas, mais il est facile de savoir qui vous êtes si on regarde la liste de vos applications!


# Des bugs chez Google, vraiment ?

Ajouté à tout celà que des "bugs" surviennent, mais on se demande surtout si c'est vraiment un bug ou un rétropédalage d'une fonctionnalité qu'on a essayé pour prendre la température..!

Il y avait le Google Home Mini qui espionne les conversations, ca ne vous gène pas ?

Les Google Car qui mémorisaient les informations transitant sur le réseau Wifi des particuliers (ils disent avoir effacer ces données captées, vraiment?), sans compter que la caméra perchée sur mât violait la vie privée des gens en prenant des photos des intérieurs de logement, ou bien des vues sur le jardin (rappelez vous ce Finlandais pris en photo nu dans son jardin par Google...), donc avoir une photo de votre jardin sur Google ca ne vous gène pas?

Autre sujet, lorsqu'on désactivait dans Android le suivi des trajets, et bien ca ne changeait rien, car même désactivé Google continuait d'enregistrer toutes les positions de nos déplacements, ca ne vous gène pas ?

Dernière polémique en date, il s'est avéré que l'appareil Nest Guard (alarme domestique) contenait un micro caché, et Google vient tout juste de le reconnaitre, ca ne vous gène pas?
Et sûrement d'autres...

 

 

# Conclusion

La conclusion est : Avez-vous autorisé Google à savoir tout ça ?

Il est clair que non, Google est roi dans l'utilisation non consentie de données et a construit sa puissance là dessus.
D'ailleurs savez-vous qu'en 2018 Google a payé plus d'amendes pour diverses violations de la loi, que d'impots sur les bénéfices!! (5.1 milliards de dollars contre 4.2)


L'objectif de Google n'est évidemment pas de mettre en place une surveillance généralisée (ce que voudrait un état par exemple) mais c'est en tout cas un moyen d'arriver à son but premier, faire le plus d'argent possible.

Les plus pessimistes diront :

A quoi bon? De toutes façons il faut jeter son mobile et aller dans une grotte

mais c'est absolument faux !! Si vous pensez celà c'est que Google a très bien formaté votre cerveau ! Puis c'est quoi cette attitude de gros looser :-)

 

Evidemment que quitter Google c'est extrêmement difficile, récupérer ses données (Contacts, Agenda, Mails, Photos, etc) c'est un long travail déjà, mais c'est aussi particulièrement difficile d'un point de vue technique parce que l'objet central de votre vie est le mobile, et que ce dernier est Android !

 

Mais cet état de fait qui va décourager 99% d'entre vous  devient aussi le meilleur argument pour vous faire comprendre qu'il y a un sacré problème.
Une société qui a tout de vous, fera ce qu'elle veut de vous.

 

Car des solutions il y en a, c'est juste qu'elles demandent un peu de travail.
Les plus courageux feront le maximum pour supprimer leur dépendance aux produits Google, les autres par manque de temps (on a tous un travail, une famille) ou d'envie pourront toujours diminuer cette dépendance en suivant quelques pistes.

 

Et pour contrer l'argument "je m'en fiche que Google sache tout je n'ai rien à cacher", alors je vous renvoie vers la citation d'Edouard Snowden je n'aurais pas fais mieux

Dire qu’on n’a rien à cacher parce que notre vie privée est sans importance, revient à dire que la liberté d’expression n’a pas d’importance parce qu’on n’a rien d’intéressant à dire.

 

Cet article n'est pas une injonction à quitter Google, mais bien de vous informer et surtout de vous faire réfléchir sur le risque d'avoir mis tous vos oeufs dans le même panier, alors que des solutions alternatives possibles.

 

Bonus : Si vous souhaitez savoir tout ce que Google a sur vous (ou presque) vous pouvez télécharger une copie de vos données sur : https://takeout.google.com/settings/takeout/downloads